Qu’est-ce que l’Ayahuasca ?

L’Ayahuasca est un mélange de plantes qui sert à atteindre des états altérés de conscience. Les purges, stimulations visuelles et une profonde introspection psychologique sont des effets courants de l’Ayahuasca.

Il s’agit d’une infusion issue du mélange de deux plantes, la liane d’Ayahuasca (Banisteriopsis caapi) et de la Chacruna (Psychotria viridis) ou Chalipanga (Diplopterys cabrerana).  La Chacruna et la Chalipanga contiennent toutes deux une substance psychotrope, la diméthyltryptamine (DMT). La DMT est présente de façon naturelle dans le cerveau des êtres humains et d’autres mammifères ainsi que dans de nombreuses plantes sur la planète.

Normalement, lorsque l’on consomme de la DMT, elle est immédiatement décomposée par les enzymes de l’estomac avant que le corps ne puisse l’absorber. Combinée à des inhibiteurs de monoamine oxydase (inhibiteurs MAO ou IMAO), tels que la liane banisteriopsis caapi, les enzymes ne peuvent pas agir et la DMT devient donc active. Il est difficile de déterminer comment et quand cette découverte a été faite.

Dans le bassin amazonien, l’Ayahuasca est souvent utilisée par les chamans comme un instrument de guérison qui leur permet d’identifier le mal du patient. C’est à la fois un remède et un mécanisme qui permet de se connecter au monde des esprits.

L’Ayahuasca est consommée de manière traditionnelle dans les régions amazoniennes de la Bolivie, du Pérou, de l’Equateur, de la Colombie, du Venezuela et du Brésil. Son usage rituel est un lien spirituel commun entre les communautés du bassin amazonien. Aujourd’hui, l’Ayahuasca prend de l’ampleur en Amérique du Sud et partout dans le monde à travers un nombre croissant de mouvements religieux syncrétiques tels que Santo Daime, Union du Végétal (UDV.)

De plus en plus d’individus voyagent au Pérou et dans les pays frontaliers comme la Bolivie pour prendre part à des cérémonies d’Ayahuasca afin d’améliorer leur bien-être physique, mental et spirituel. Aux Etats-Unis, on constate un intérêt académique accru pour l’Ayahuasca et les psychotropes, en particulier dans le domaine de la psychothérapie.

Les personnes qui souhaitent réellement travailler avec l’Ayahuasca se préparent consciencieusement grâce au régime Ayahuasca traditionnel. Les restrictions associées au régime peuvent changées mais l’on retrouve invariablement l’abstinence de sexe, d’alcool, d’aliments épicés, d’huiles, de sucres et de sel. L’objectif de ce régime est de permettre à la médecine de fonctionner de façon plus profonde dans le corps en éliminant les toxines qui pourraient l’entraver.

De nombreux rapports attestent de guérisons physiques, émotionnelles et spirituelles miraculeuses grâce à l’Ayahuasca. Beaucoup de personnes décrivent des sentiments de conscience accrue et renforcée et une amélioration de leur santé physique et mentale.

Pour plus d’informations :
https://www.erowid.org/chemicals/ayahuasca/ayahuasca.shtml
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ayahuasca
http://www.ayahuasca.com/
http://www.ayahuasca-info.com/